AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les courses. ( PV Hoshi )

Aller en bas 
AuteurMessage
Sen Antahi

avatar

Mes Messages : 8
Date d'inscription : 19/10/2008

{As I Am
Inventaire:
Relationship:

MessageSujet: Les courses. ( PV Hoshi )   Lun 20 Oct - 20:24

    Le soleil était à son zénith, il faisait très beau ce jour là et seuls quelques nuages peuplaient ce ciel d’un bleu océan. Ils étaient tellement petits et minces qu’on voyait a travers. On pouvait s’amuser à les compter, à s’amuser avec leurs formes, leurs consistances. Aujourd’hui était un jour comme un autre, le jeune garçon traversait la grande place une pomme à la main lisant avec nonchalance le petit bout de papier sur lequel était marqué diverses provisions a ramené pour sa mère. Ses cheveux blonds s’éclaircissaient au soleil mais sa capuche cachait tout simplement la brillance de ses cheveux. En effet il était habillé de manière banale, pour changer de d’habitude. Son t-shirt blanc était donc doté d’une capuche comme vous l’aviez surement remarqué, ainsi qu’un pantalon. Ses pieds résonnèrent sur le parterre de la grande place. Il soupira. Sa mère n’avait-elle pas pu repousser sa corvée à plus tard ? Tant de choses l’attendaient à son retour. Et ses provisions … Il relut une dernière fois la liste ; Beurre, poulet … Bah du poulet. Elle savait pourtant qu’il n’aimait pas ça, des œufs, du lait, du pain… Il soupira, c’était inutile, lui il voulait manger des fruits. C’était bon les fruits, ou diverses sucreries, c’était bien mieux que de vulgaires aliments aux goûts étrangement bizarres.

    Sen s’avança prudemment sur la gauche évitant de justesse une personne qui ne l’avait pas remarqué. Pathétique. Comment on pouvait le trouver si petit ? Il n’était pas si petit que ça quand même ! Dépassant les 1m60 il aurait aimé qu’on lui accorde un minimum d’importance. Il se retourna observant la personne qui s’en allait plus loin. Le garçon secoua tristement la tête et se remit lentement a sa marche, il s’arrêta devant une vitrine observant silencieusement le contenu du magasin (et en profita pour jeter son trognon de pomme dans un bac prévu à cet effet ). C’était une boulangerie. Il rentra dedans et en ressortie quelques minutes plus tard avec une baguette qu’il tenait de façon à qu’elle évite de se casser en deux. C’était chiant le pain, il aurait peut-être du finalement le prendre en dernier. Retournant sur ses pas, il demanda à la boulangère du papier et en profita pour la casser en deux et l'enrouler dedans. Finalement il ressorti pour la deuxième fois de la boulangerie et reparti dans son périple, ou tout simplement à ses courses. Il passa devant divers magasins, cherchant les produits que sa mère lui avait demandé puis il s’arrêta soudainement.

    Ou était-il ? Bonne question les amis. Il observa autour de lui. Il n’avait jamais vu cet endroit. Pourtant il connaissait Gloria comme sa poche. Il regarda le ciel une main sous le menton, cherchant mentalement par où il était passé. Cet air était sérieux, si quelqu’un était passé, il aurait pu croire qu’il réfléchissait à un sort, à la composition d’une potion. D’un plan pour stopper cette guerre alors qu’en fait-il cherchait juste ou il avait bien pu atterrir. Finalement il aperçu une espèce de banc un peu plus loin et d’un pas qui lui paru assez rapide, se précipita dessus pour s’y asseoir. Un seul petit :

      « Je suis crevé. »

    Résonna dans ce charmant endroit totalement isolé du peuple Glorien. Sa position était d’une telle classe qu’il se permit de sourire, en effet le sac plastique jonchait à ses côtés. Un morceau de baguette appuyé contre le dossier du banc et l’autre jonchait allongé sur la banquette. Lui aussi se reposait ? Dans tous les cas ils avaient tout deux – les bouts de pains et lui, la même pose. Jetant un vague regard sur le côté il aperçu quelqu’un, ou plutôt une silhouette. Il n’était pas si seul finalement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hoshi Neel

avatar

Mes Messages : 6
Guilde : Rose Noire
Date d'inscription : 19/10/2008

{As I Am
Inventaire:
Relationship:

MessageSujet: Re: Les courses. ( PV Hoshi )   Lun 20 Oct - 21:02

    La météo était trop belle pour plaire à l’adolescent aux cheveux blancs qui se promenait dans la ville. Après tout, le soleil était lié à la chaleur et voir le ciel aussi bleuté que l’océan ne faisait que mettre de mauvaise humeur celui qui n’avait rien à faire ce jour-là. Enfin, rien à faire c’était un peu vite dit. Disons plutôt qu’il n’avait rien d’important à faire et, par conséquent, le jeune garçon avait décidé qu’il pouvait bien se contenter de se promener. De toute manière, les choses étaient plutôt calmes, pour lui en tout cas, ces derniers temps. Mais, maintenant qu’il voyait la météo, le beau temps et tout le reste, celui qui ne supportait pas la chaleur avait envie de faire demi-tour pour rentrer de là d’où il venait. Habillé d’un haut sans-manches noir, d’un pantacourt gris et portant de simples sandales aux pieds, il semblait être un garçon de son âge tout à fait normal. Oh, une petite précision, malgré la chaleur qu’il ne supportait pas, Hoshi portait également une écharpe grisâtre assez fine autour de son cou. Comme si c’était la chose la plus normale du monde. Ce qui n’était pas exactement le cas, vu la météo. Il semblait, à cet instant, être un adolescent comme n’importe quel autre, pourtant, peu de jeunes gens de quatorze ans étaient membres de la Rose Noire.

    Pourtant, on ne pas vraiment dire que le groupe auquel il appartenait occupait toutes ses pensées à cet instant. Non, le jeune garçon ne se promenait certainement pas dans les rues pour ça, mais simplement pour se relaxer un peu. A sa taille, attachée par un fil argenté, était sa flûte semblant être constituée de glace qui ne pouvait pas fondre. Ironiquement parlant, pour lui qui haïssait tant ses parents, il était impossible de se déplacer sans l’instrument offert par sa mère. Bien qu’il n’en jouait que très peu, n’y voyant que peu d’utilité. Après tout, cet objet ne servait à rien, si ce n’était à encourager les autres de temps à autres ou bien à replonger Hoshi dans des souvenirs qu’il aurait souhaité oublier.

    C’est ainsi qu’il arriva dans un coin un brin reculé de Gloria, marchant tranquillement, se concentrant uniquement sur le bruit de ses pas sur le sol. Cela faisait longtemps qu’il n’était pas venu dans cette partie de la ville. C’est vrai qu’il y avait peu de monde, cependant, ce n’était peut-être pas plus mal ça. Après tout, on ne pouvait pas vraiment dire que l’adolescent soit du genre à chercher la compagnie des autres. Le gamin aux cheveux argents ignorait depuis combien de temps il marchait mais il commençait à avoir un brin mal aux jambes. Cherchant un endroit où s’asseoir quelques instants du regard, il tomba sur un banc, enfin ce qui semblait être un banc tout du moins. Il y avait juste un petit problème. En effet, quelqu’un s’était déjà installé dessus. Ce qui lui fit presque faire demi-tour. Non, il n’avait pas envie de parler à qui que se soit à ce moment là. Seulement, ses jambes étaient tout de même assez fatiguées. C’est sans doute ce qui le poussa à s’approcher tout de même de l’étrange machin en bois.

    S’asseyant à l’opposé de l’autre personne, à qui il n’avait point lancé un regard, un léger soupir de soulagement lui échappa tandis qu’il réajustait son écharpe d’une main. Que ça faisait du bien de s’asseoir. Son regard semblable à la glace se posa alors sur l’autre personne, un coup d’œil en biais, dénué d’un véritable intérêt. C’était un blondinet, l’autre. Un type guère plus grand que lui, même si tout le monde était plus grand qu’Hoshi, avec un air un brin fatigué. Jetant un coup d’œil à la baguette de pain entre eux deux, le cadet, bien qu’il ignorait encore qu’il était le plus jeune des deux à ce moment là, observa celui-ci quelques instants avant de détourner le regard pour regarder droit devant lui. Alors, il avait à ses côtés un type qui laissait traîner ses affaires. Cependant, il se garda bien de tout commentaire. Surtout ne pas engager la conversation. Après tout, tant que l’autre ne le faisait pas non plus, il avait la paix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sen Antahi

avatar

Mes Messages : 8
Date d'inscription : 19/10/2008

{As I Am
Inventaire:
Relationship:

MessageSujet: Re: Les courses. ( PV Hoshi )   Mar 21 Oct - 20:35

    La personne au loin était un gamin aux cheveux argent. Il avait pu l’observer tranquillement sans attirer le regard du gamin sur lui. En effet pour ces choses là il était un brin discret. Sen détourna le regard vers l’endroit ou l’enfant s’assoirait dans quelques secondes. Il soupira la baguette qui jonchait à côté de lui prenait de la place. Il l’a rapprocha de lui, la mettant dans une position ou le pain ne serait pas abimé. Il releva le regard. Il s’était assis. Vu sa tête, ce gars là n’aimait pas la conversation et encore moins les gens. Ça se voyait à sa tête. Elle était drôle sa tête. ‘Fin c’est pas une remarque méchante. Le garçon se positionna normalement, de manière à voir devant lui. Les diverses habitations étaient fermées, clôturées et même quelquefois complètement barricadées, en effet cette partie de la ville n’était apparemment pas fréquentée. On pouvait le remarquer facilement en comptant le nombre de personne qui passait dans les environs, c'est-à-dire un nombre complètement nul. Plongé dans ses réflexions, Sen essaya de se rappeler si il était déjà venu par ici, mais ces souvenirs furent vain, il fallait qu’il se rende a l’évidence il n’avait jamais mit les pieds ici, comment allait-il sortir d’ici ? Il allait encore se perdre. Combien de fois s’était-il perdu dans la forêt alors qu’il ne retrouvait plus son chemin ? Il en soupira de lassitude.

    Il secoua légèrement la tête pour faire tomber la capuche qui ornait sa pauvre tête et passa sa main dedans pour leur donner plus de volume, sa capuche les avait tout aplatis, les pauvres. Malgré tout ça n’enleva en rien la chaleur qui l’entourait ou qui le surplombait. Il aurait aimé s’intéresser a son voisin mais franchement pour le moment il n’avait pas envie de parler, de peur de bégayer tellement il était essoufflé, apparemment Sen avait du mal avec la marche mais on ne pouvait pas vraiment lui en vouloir.

    Il pensa à sa mère. Il devait tenir ça d’elle, après tout : Combien de fois s’était-elle défilée lorsqu’il fallait un tout petit peu marcher ? Elle voulait sûrement parler avec ses amies. Et ça parle et ça radote, bah c’était bien des femmes. Mais des femmes fainéantes, fallait que ça tombe sur sa pauvre mère. Enfin il ne s’en plaignait pas, elle lui donnait quelques libertés après tout, ce qui n’était apparemment pas donné a tout le monde. Ses pensées dérivèrent sur la Terre. Comment c’était là-bas ? Sa mère lui avait tellement raconté de choses qu’il aurait pu tout simplement en être dégouté, pourtant il aimerait vraiment découvrir la planète bleue. Il aimait voir les grimaces de sa mère lorsqu’elle voyait de nouveaux vêtements, ça l’intriguait. Il aurait bien aimé savoir comment ils s’habillaient les terriens, après tout ça devait être un peu plus classe que ce qu’il portait. M’enfin il était habitué, c’était sa mère qui avait du mal après tout. Il plia un peu ses jambes, elles ne lui faisaient plus si mal. Lançant un regard au gamin à côté il se décida à parler. Non pas pour embêter son monde mais pour se débrouiller a trouver le chemin du retour. Après tout le gamin n’avait pas été si surpris d’arriver là, peut-être qu’il savait ou il se trouvait.

      « Excuse moi de te déranger, mais tu ne saurais pas ou se trouve la ruelle marchande ? Je crois que je me suis paumé et je doute de mon sens de l’orientation. »

    Dit-il alors tranquillement, accentuant quelque fois les mots ou souriant ou grimaçant aux parties de phrases qui convenaient. Sa gène avait accentué son début de phrase puis finalement la peur de se retrouver paumé ici toute sa vie l’encouragea à continuer sa demande. Maintenant il attendit une réponse. Ou alors tout simplement un soupir et un gros vent dans sa figure. Après tout un gamin comme lui, avec un regard pareil ne pouvait que s’en aller en soupirant. Et sur le moment il douta fortement qu’une réponse lui serait adressée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hoshi Neel

avatar

Mes Messages : 6
Guilde : Rose Noire
Date d'inscription : 19/10/2008

{As I Am
Inventaire:
Relationship:

MessageSujet: Re: Les courses. ( PV Hoshi )   Mar 21 Oct - 21:20

    A cet instant, tout ce dont le garçon avait envie était de boire une bonne tasse de thé glacé. Mais bon, l’endroit où il était actuellement n’était sans doute pas le plus approprié pour ça. Après tout, il ne voyait aucun lieu où on vendait à boire par ici. Tout était désert, comme si les gens avaient fuit. Ou bien qu’il n’y avait jamais eu personne. La véritable raison du vide de ce lieu était sans doute lieu à sa position même dans la ville, cependant Hoshi n’était pas totalement sûr que ça ne soit que pour ça. Il ne connaissait pas assez le quartier pour pouvoir faire un commentaire sur le sujet de toute manière. Tout en attrapant le bout de son écharpe entre ses doigts agiles, à force de jouer de la flûte ça, il posa de nouveau son regard sur l’autre personne. Le blond venait-il de lui adresser la parole ou bien avait-il tout simplement rêvé ? Dur à dire. Après tout la chaleur peut entraîner des délires et des hallucinations. Si ça se trouve, ce garçon n’était même pas ici, il n’était qu’un mirage ou un truc dans le genre.

    Lâchant son écharpe, celui qui possédait une main azurée manqua de soupirer de nouveau. Il ne faisait sans doute pas assez chaud pour qu’il puisse avoir une illusion d’optique. Cherchant à se rappeler quelle était la question de l’inconnu, parce que depuis les cinq minutes qui avaient passé c’était déjà sorti de son esprit, Hoshi se permit de ne pas répondre tout de suite. Alors… L’autre voulait trouver la ruelle marchande ? Ca faisait loin ça. Enfin, plus ou moins. Il faut dire que le plus jeune des deux n’était pas non plus sûr d’où ils étaient. Certes, il n’était pas perdu le moins du monde et pouvait aisément refaire le chemin inverse mais moins se situer au niveau de leur position par rapport au centre de la ville. Et puis, le joueur de flûte songea qu’il n’avait sans doute point à lui donner une réponse. Après tout, pourquoi aider quelqu’un ? Ca ne servait pas à grand-chose pour le coup. Ce n’était pas son problème si ce type se perdait dans l’immense ville après tout.

    En un sens, si. Parce que c’était de sa faute si jamais l’autre mourrait en se paumant. Notons qu’Hoshi était un sale gosse pénible, ne voulant pas rendre service et qui aurait sans doute préféré rester dans son coin, sans même ouvrir sa bouche pour s’exprimer et dire une quelconque information capable d’aider l’aîné. Cherchant comment il pourrait échapper à cette situation, celui qui avait les cheveux argentés posa enfin son regard sur l’inconnu, le fixant comme s’il voulait le transpercer avec ses prunelles cyan. Le membre de la Rose Noire hésitait sur la manière dont il devait agir. Après tout, il était dans l’incapacité de lui expliquer la route à suivre. Hoshi n’était pas quelqu’un de très amical ou appréciant le fait d’aider les autres. Pourtant, ce jour-là, se disant peut-être que personne ne pourrait le voir rendre service ou bien à cause d’un ralentissement du fonctionnement de son cerveau à cause de la chaleur, il oublia un brin ses principes. C’est ainsi qu’il se leva, tranquillement, tout en prenant garde à ce que le fil qui tenait sa flûte tienne bien. Se mettant à marcher, sans plus vraiment prêter attention à la chaleur ni à ce qui l’entourait, l’adolescent semblait avoir décidé d’ignorer l’autre personne…

    « Si tu veux que je te conduises là où tu veux aller, suis moi. »

    Ou peut-être pas, finalement. Le ton de la voix du plus jeune des deux était un brin tranchant, sans pourtant être méchant, froid. De toute manière, on voyait très facilement qu’il n’était pas de ce type de personne joyeuse qui a en permanence une voix chaleureuse et un grand sourire sur son visage. Cessant de marcher, le gamin se tourna alors vers le banc, où le blondinet était toujours. Si ça se trouve, il espérait juste que l’inconnu décline son offre et décide de retrouver son chemin par lui-même. En tout cas, il n’allait pas attendre planté là pendant très longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sen Antahi

avatar

Mes Messages : 8
Date d'inscription : 19/10/2008

{As I Am
Inventaire:
Relationship:

MessageSujet: Re: Les courses. ( PV Hoshi )   Sam 25 Oct - 19:49

    Silence, silence, silence, silence… On pourrait continuer combien de temps comme ça avant d’avoir une réponse ? Aucune idée. Bon pendant ce temps de réflexion, nous allons débattre sur notre chère … Non en fait non. Ça ne sert a rien de débattre sur un truc qui n’a aucun rapport avec le rp et d’ailleurs je m’égare donc reprenons. Notre petite tête blonde attendait (im)patiemment une réponse, bon… Il avait eu raison après tout, cette tête grise ne lui donnera pas d’informations sur sa destination, ça se voyait à sa tête. On pouvait même se demander s’il avait entendu la question de Sen. Il n’y avait plus qu’à attendre qu’il croupisse ici jusqu’à sa mort. Pas mal comme idée. Il soupira ; à quoi s’attendait-il de toute façon ? En ce moment il avait soif et faim. Mais son soucis le plus important était bien sa mère, que dirait-elle si on le retrouvait mort sur ce banc, entièrement desséché et attaqué par les insectes ? Oh juste un joli : « Il aurait pu au moins me ramener les provisions avant de crever. ». Non c’était exagéré, sa mère ne penserait jamais une chose pareille. Quoique… Il se prit à sourire tout seul.

    Finalement le jeune homme à ses côtés se leva et commença à s’éloigner… Bon tant pis ! Au moins il avait essayé. Mais se fût la voix qui s’éleva qui l’étonna beaucoup plus, avait-il vraiment parlé ? Peut-être était-ce le fruit de son imagination, après tout ce n’était pas prévu dans le scénario qu’il l’accompagnerait à sa destination – D’ailleurs, d’où sortait cette idée de scénario ? En quelques secondes Sen haussa les sourcils, les fronça juste après, ouvrit de grands yeux, les cligna très vite et ouvrit la bouche avant de la refermer. Enchanté d’être tombé sur une âme aidante, Sen remercia les étoiles ; elles étaient avec lui, même quand il faisait jour. Plus vite que la lumière Sen se mit sur ses pieds, prit les deux bouts de pain soigneusement posés près de lui et rejoint le garçon qui l’attendait. D’ailleurs il n’avait pas l’air très patient. On sentait que s’il ne se déplaçait pas un peu plus vite le gamin s’en irait aussi vite qu’il était arrivé… Super, il était tombé sur une tête dure. Mais bon il s’estimait quand même extrêmement heureux de ne pas pourrir ici toute sa vie. Sen s’abstint de sourire, étrangement il n’avait pas envie que son Aide le largue en chemin.

      « Merci. »

    Souffla-t-il alors, d’une voix légèrement tinté d’un remerciement sincère. Toutefois Sen n’avait pas mit toute sa gratitude dans ses paroles, ce gamin n’était pas un dieu, il n’avait guère besoin de quelqu’un pour ramper à ses pieds. Là il aurait vraiment eut l’air d’un boulet de première catégorie, chose qu’il espérait ne pas être. Sen attendit alors patiemment que le jeune s’élance dans les rues pour l’amener à sa destination finale. Il en profita pour observer les bâtisses qui l’entouraient, voyant celle qui était derrière le banc où ils étaient tout deux assis il y a quelques minutes, le banc lui-même n’était pas dans un parfait état, en effet il n’avait pas observé que la peinture était décolorée et qu’il basculait étrangement en arrière, heureusement que ce n’était pas une très grosse personne qui s’était assise à la place du gamin, il serait mort d’un cognement de tête violent sur le sol et non d’un pourrissage au fond d’une ruelle, quoique ça revenait au même dans un sens. Sen interrompit ses pensées quelques peu étranges et observa le jeune garçon, son regard ne se posa que quelques secondes sur la flute accroché par un fil. Elle était très belle, magnifique serait le mot.

      « Cette flute est magnifique ! »

    S’exclama-t-il en lançant un nouveau regard à l’instrument accroché au pantacourt du garçon au garçon. Sen ne pouvait définitivement pas s’abstenir de commentaires. Aussi gentils soient-ils.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hoshi Neel

avatar

Mes Messages : 6
Guilde : Rose Noire
Date d'inscription : 19/10/2008

{As I Am
Inventaire:
Relationship:

MessageSujet: Re: Les courses. ( PV Hoshi )   Sam 25 Oct - 20:23

    Finalement, Hoshi s’était trompé. L’autre garçon avait bel et bien décidé d’accepter son aide. Après tout, l’argentée n’avait qu’à s’en prendre à lui-même. Ca avait été son idée de proposer son aide, n’est-ce pas ? En tout cas, on ne pouvait pas dire que l’idée de devoir se trimballer l’inconnu avec lui dans les rues pendant une bonne heure, le temps de se rendre là où il voulait aller, l’enchantait beaucoup. Cependant, il allait bien devoir faire avec. C’était décidé, la prochaine fois, il se tairait. Quitte à laisser mourir une âme innocente. Ou pas si innocente que ça. Après tout, il n’en savait rien, il ne connaissait pas le blond. Et on ne pouvait pas vraiment dire qu’il avait envie de le connaître non plus pour être honnête. C’est sans doute pour ça que le cadet ne répondit rien lorsque l’autre le remercia. Il s’en voulait déjà assez de jouer les âmes charitables sans en plus avoir besoin d’engager la conversation. Certes, on ne pouvait pas vraiment dire que celui au prénom étoilé soit du genre très amical, mais ce n’était pas non plus de sa faute s’il avait fini par ne plus vraiment supporter les gens. Même si avoir une conversation avec une personne qu’il ne reverrait sans doute jamais n’aurait sans doute pas de grande conséquence pour l’avenir.

    Pourtant, quand le blondinet le complimenta sur sa flûte, le regard du plus jeune des deux se fit moins dur, moins ennuyé. Il était vrai que certains sujets de conversation passaient sans doute mieux que d’autres avec lui. L’argenté avait par contre du mal à savoir comment remercier l’inconnu. Après tout, même si le compliment l’avait touché, ce n’était pas son genre de répondre un ‘merci beaucoup’ avec un grand sourire crétin sur son visage. Cependant, il ne pouvait pas vraiment se permettre, ne serait-ce que par politesse, de juste continuer à rester dans son monde et à ignorer le blond. C’est sans doute pour cela qu’il fit un effort.

    « Merci. »

    Un petit effort certes. Et seulement d’un mot. Mais bon, c’était mieux que rien. Le ton d’Hoshi était un brin moins froid, même s’il restait plus proche du pôle nord que de l’équateur. Continuant de marcher, tout en faisant bien attention à ce que son écharpe soit bien ajustée, l’adolescent semblait osciller entre l’idée d’engager la conversation et celle de faire demi-tour et d’abandonner celui qu’il venait à peine de rencontrer en plein milieu d’une rue. Heureusement, il ne fit pas le choix de prendre la seconde option. Peut-être parce que celui qu’il avait prit comme un étranger envahissant son espace vital n’avait encore rien cherché à lui faire qui pourrait lui nuire. Cependant, il fallait savoir qu’Hoshi ne croyait pas que les gens pouvaient être aussi gentils et sympathiques que l’aîné semblait l’être. C’est donc pour cela qu’il se méfiait un brin.

    « Je m’appelle Hoshi. »

    Le gamin aux yeux cyans avait parlé comme ça, sans même regarder l’autre personne. En fait, il ne semblait même pas avoir parlé. Mais bon, ce n’était pas grave, le membre de la Rose Noire était toujours plus ou moins comme ça avec tout le monde. Par comme ça, je veux dire l’air détaché et loin des autres, comme s’il ne voulait en rien être mêlé à leurs vies. Ce qui était sans doute le cas par ailleurs. Il n’agissait que pour lui-même et faisait de son mieux pour réaliser ses objectifs. Même si la chute de Rakuen, ce monde si magnifique, en faisait parti. Ce n’était pas comme s’il n’avait pas de raisons en un sens. Mais, pour un gosse de son âge, Hoshi avait sans doute bien trop de rancœur. Tandis qu’il marchait, le cadet ne faisait même pas attention au paysage de la ville, regardant simplement devant lui. Il s’en fichait de cet endroit. Tout comme il n’avait rien à faire de Gloria et de ce monde. Tout en jetant un regard vers le ciel, le gamin s’aperçu que l’après-midi allait bientôt toucher à sa fin mais n’y prêta guère plus d’attention que cela. Ce n’était pas comme s’il avait un couvre-feu ou quoi que ce soit. Ni quelqu’un qui l’attendait. Ce qui n'était sans doute pas le cas du blond, rien qu'à voir le sac qu'il tenait dans ses bras. Hoshi se rendait bien compte qu'il y avait dedans assez de nourriture pour plusieurs personnes. Mais bon, il s'en fichait un peu. La vie de ce type ne lui importait pas le moins du monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Teiris Itagaki
Fondatrice
Prêtresse de Rakuen
FondatricePrêtresse de Rakuen
avatar

Mes Messages : 266
Localisation : rakuen
Guilde : nemesis
Date d'inscription : 09/02/2007

{As I Am
Inventaire:
Relationship:
MessageSujet: Re: Les courses. ( PV Hoshi )   Dim 19 Aoû - 2:55

blabla
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rakuen.forumactif.fr/index.htm
Game Master

avatar

Mes Messages : 7
Date d'inscription : 09/02/2007

{As I Am
Inventaire:
Relationship:

MessageSujet: Re: Les courses. ( PV Hoshi )   Dim 19 Aoû - 2:55

Le membre 'Teiris Itagaki' a effectué l'action suivante : Provoquer des monstres

'Plage' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Teiris Itagaki
Fondatrice
Prêtresse de Rakuen
FondatricePrêtresse de Rakuen
avatar

Mes Messages : 266
Localisation : rakuen
Guilde : nemesis
Date d'inscription : 09/02/2007

{As I Am
Inventaire:
Relationship:
MessageSujet: Re: Les courses. ( PV Hoshi )   Dim 19 Aoû - 2:58

lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rakuen.forumactif.fr/index.htm
Game Master

avatar

Mes Messages : 7
Date d'inscription : 09/02/2007

{As I Am
Inventaire:
Relationship:

MessageSujet: Re: Les courses. ( PV Hoshi )   Dim 19 Aoû - 2:58

Le membre 'Teiris Itagaki' a effectué l'action suivante : Provoquer des monstres

'Résultats' :
Pfeu, le monstres n'a rien sentit...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les courses. ( PV Hoshi )   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les courses. ( PV Hoshi )
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Archives :: Archives-
Sauter vers: